INSTALLER UNE MANGEOIRE

Installer une mangeoire n'est pas bien difficile et nous sommes de plus en plus nombreux à en installer chaque hiver. Les animaleries et autres jardineries ont bien compris cet engouement et les rayons de leurs magasins regorgent de graines et de supports en tout genre.
Cependant, il est important de conna√ģtre les besoins de nos oiseaux avant de se lancer dans une telle op√©ration.
En installant sa mangeoire sans trop y réfléchir, vous risquez que celle-ci soit peu visitée, ce qui n'est pas l'objectif visé... Pire encore, un mauvais nourrissage peut s'avérer mortel pour nos amis à plumes.
Ce serait tout de même un comble de participer à la disparition des oiseaux alors que l'on souhaite au contraire leur venir en aide.
Pour ne pas risquer une telle catastrophe et profiter pleinement des plaisirs que peut offrir le poste de nourrissage, lisez attentivement la suite !



image OISEAU_parle_PRINTEMPS.png (51.5kB)

Nourrir oui, mais pas tout le temps!

Les oiseaux sont tout à fait capables de se débrouiller sans nous. Ils le font depuis des millions d'années et n'ont pas attendu notre bienveillance pour apprendre à survivre tout au long de l'année.
Cela dit, les bouleversements des paysages agricoles (intensification des cultures, arrachage des haies, urbanisation, etc.) ont entra√ģn√© une r√©duction des ressources alimentaires et il n'est plus aussi facile qu'avant, pour un oiseau, de trouver sa nourriture, surtout en p√©riode de gel ou de neige prolong√©e.
Proposer une nourriture adaptée sera, dans ce cas, un coup de pouce pour de nombreux oiseaux.
On conseille souvent d'attendre les premières gelées pour commencer à nourrir les oiseaux. Chez nous, elles arrivent généralement aux alentours de la mi-novembre.
Les avis divergent mais nous sommes partisants de continuer le nourrissage jusqu'à la fin mars puis de le réduire progressivement au cours de la première semaine d’avril.

Varier les supports

Certains oiseaux se nourrissent √† terre (merles, verdiers, rougegorges, pinsons, √©tourneaux, accenteurs‚Ķ), alors que d‚Äôautres sont plut√īt arboricoles (m√©sanges) et pr√©f√®rent donc les mangeoires plus classiques (avec r√©serve de graines).
Vous pouvez ainsi favoriser telle ou telle espèce suivant la technique de distribution de la nourriture.
Pour les oiseaux qui aiment se nourrir au sol, privilégiez une mangeoire plateau et évitez de nourrir à même le sol (risque de maladies cfr "hygiène)")
⚠ Dans tous les cas, les mangeoires doivent être installées hors de portée des chats.
Si vous disposez la nourriture √† terre, √©loignez-la des buissons o√Ļ ils peuvent se cacher. Elles doivent √™tre fix√©es solidement √† un support ou suspendues.

Il existe de nombreux modèles de mangeoires dans le commerce. La forme n'a pas beaucoup d'importance. Si vous aimez bricoler, n'hésitez pas à la construire vous-même. Vous pouvez aussi vous y mettre en famille en réutilisant des bouteilles en plastique ou autres déchets!

Plans de mangeoires

Mangeoire trémie
image plan_mangeoire_tremie1pinterest.jpg (30.6kB)
Mangeoire trémie
image plan_mangeoire_tremie_2pinterest.jpg (33.5kB)
Mangeoire plateau
image plan_mageoire_plateau1pinterest.jpg (17.5kB)

Mangeoires créatives

image mangeoire_creative_1pinterest.jpg (52.5kB)
image mangeoire_creative4pinterest.jpg (21.9kB)
image mangeoire_creative5pinterest.jpg (87.9kB)
image mangeoire_creative_3pinterest.jpg (74.8kB)

A chaque oiseau sa nourriture?

On remarque souvent, lors de la saison de nourrissage, que certaines graines partent plus vite que d'autres. Celles qui ne partent pas ne sont pas n√©cessairement mauvaises pour les oiseaux. C'est peut-√™tre juste d√Ľ au fait que les esp√®ces qui s'en d√©lectent sont absentes de votre poste.
Certaines espèces sont plus difficiles à attirer que d'autres.
  • soit parce qu'elles sont plus rares,
  • soit tout simplement car l'environnement dans lequel vous avez votre poste de nourrissage ne leur correpond pas.
A moins d'être un très bon connaisseur, on vous conseille de choisir des aliments qui plairont à de nombreuses espèces.
Voici les principaux.
OISEAU_parle_GRAINE.png (51.5kB)


Tournesol noir ou strié

S'il ne devait y en avoir qu'un, ce serait celui-ci !
Les graines sont riches en lipides, en protéines et contiennent des glucides, des vitamines B et E. Elles permettent un apport énergétique important pour aider les oiseaux à passer l'hiver.
De plus, elles plaisent à une grande variété d'espèces (mésanges, pinsons, verdiers,...)

image tournesol_strienoir.jpg (0.1MB)



Niger

De petites graines foncées qui plaisent particulièrement aux tarins et aux chardonnerets. Attention au support utilisé car ces graines s'envolent facilement.

image niger2.jpg (0.1MB)

Cacahuètes décortiquées

Dans la mangeoire plateau ou dans un silo grillagé, elles feront le bonheur des mésanges, des sitelles et de bien d'autres oiseaux encore.

image cacahuetes.jpg (61.1kB)



Fruits (poires, pommes...)

Certaines espèces apprécient particulièrement les fruits. Les merles et les grives notamment. Ne les oubliez pas !

image pommes2.jpg (40.9kB)

Boules de graisse

Nous avons, pour la plupart, d√©j√† tous plac√© une boule de graisse dans son jardin. Et pour cause, √ßa pla√ģt vraiment beaucoup aux oiseaux. Attention toutefois que ce geste attentionn√© peut s'av√©rer nocif : les filets qui les entourent peuvent s'accrocher aux pattes des oiseaux et les pi√©ger mortellement. M√™me si ces accidents sont rares, autant pr√©venir que gu√©rir. Pr√©f√©rez donc les boules sans filets. C'est d'ailleurs un geste plus √©cologique. Vous trouverez ais√©ment des supports adapt√©s. La composition de ces boules n'est pas toujours id√©ale. En effet, beaucoup de ces produits sont fabriqu√©s √† partir de graisses animales (suif, graisse de bŇďuf ...) Pour la sant√© de l'oiseau, il est toutefois pr√©f√©rable de s√©lectionner des produits √† base d‚Äôhuiles v√©g√©tales (huile de coco, d'arachide,...). Puis, d√®s que le froid devient moins rigoureux, il convient de diminuer les aliments √† base de graisses. Les oiseaux risqueraient de consommer trop de graisses par rapport √† leurs besoins, ce qui peut mettre leur sant√© en p√©ril.
N'hésitez pas à les réaliser vous-même. C'est facile et amusant à faire en famille!

Une recette par ici



(D'autres infos par ici https://www.fr.vivara.be/notre-nourriture + https://www.fr.vivara.be/commencer-a-nourrir-les-oiseaux)



Graines VS espèces

  • Tournesol stri√© et noir Nombreux oiseaux granivores (m√©sanges, pics, pinsons, verdiers, chardonnerets, gros-becs, sittelles‚Ķ).
  • Bl√© (souvent disponible dans les m√©langes du commerce). Plut√īt pour les oiseaux se nourrissant au sol : moineaux, pinsons, bruants, tourterelles, pigeons, faisans.
  • Grau d‚Äôavoine Nombreux oiseaux granivores.
  • Millet Moineaux, accenteurs, verdiers, chardonnerets, bruants des roseaux et jaunes, tourterelles‚Ķ
  • Ch√®nevis (chanvre), alpiste, navette ou pavot (√† m√©langer √† d‚Äôautres graines plus nourrissantes). M√©sanges, sittelles, sizerins, becs-crois√©s, chardonnerets et tarins notamment.
  • Niger Verdiers, accenteurs, chardonnerets et tarins notamment.
  • Cacahu√®tes d√©cortiqu√©es (existent aussi en ¬ę g√Ęteaux ¬Ľ) M√©sanges, moineaux, sittelles, verdiers, tarins et pics notamment. Les cacahu√®tes concass√©es attirent aussi les rougegorges, les accenteurs et m√™me les troglodytes.
  • Noisettes M√©sanges, sittelles et pics notamment.
  • Ma√Įs concass√© Plut√īt pour les esp√®ces se nourrissant au sol : moineaux, pinsons, bouvreuils, bruants.




OISEAU_parle_ARACHIDE2.png (51.5kB)

Hygiène!!!

Nettoyez régulièrement vos mangeoires. En effet, les graines au contact de l'humidité (pluie, fientes) peuvent devenir toxiques.
Un oiseau contaminé peut vite en contaminer d'autres de par la proximité des oiseaux sur un espace relativement restreint. Ce nettoyage doit être encore plus régulier en fin de saison de nourrissage lorsque les températures sont en moyenne plus douces.



Une fois commencé, on n'arrête pas!

Tenir un poste de nourrissage est une responsabilité. Si on décide de commencer, on évite d'arrêter en cours de saison et on veille à ce que de la nourriture soit toujours disponible. Les oiseaux s'habituent à venir chez vous. Si vous arrêtez brusquement, il leur faudra du temps pour ne plus venir inutilement chez vous et ils perdront une énergie précieuse.

De l'eau s'il vous pla√ģt!

Cela semble plus évident en période de forte chaleur mais l'hiver aussi, les oiseaux peuvent avoir des difficultés pour s'abreuver. C'est surtout le cas en période de gel prolongé. Il faut alors casser régulièrement la glace ou versez de l’eau chaude. Si le sol est recouvert de neige non durcie, les besoins en eau sont moins urgents, mais il ne faut pas pour autant cesser d’alimenter les points d’eau.

Pas d'aliments salés, ni de pain sec!

Les aliments salés peuvent contribuer à une déshydratation de l'oiseau et entrainer des dysfonctionnements physiologiques et cérébrales. Le pain sec n'est pas facilement digérable. Evitons-le donc !

Une quantité adaptée!

Evitez de mettre trop de nourriture en même temps, distribuez-la au fur et à mesure pour éviter qu’elle ne pourrisse.

Communiquez sur votre mangeoire!

Faites savoir, à proximité de votre mangeoire, qu'elle est installée pour les habitants du quartier, pour les collègues, les élèves.
Imprimez et installez ce panneau explicatif.
PANNEAU_MQ.pdf (4.8MB)
image Capture_decran_20211122_a_232428.png (0.2MB)
Aperçu du panneau

Matériel de communication à télécharger